Tugdual Ruellan Pas de commentaire

Avant de commencer le chantier, pensez à vous équiper de chaussures de sécurité et de gants de protection. Si vous n’êtes pas bricoleur confirmé, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

 

Première étape : la préparation du terrain et des éléments de clôture

Pour commencer, délimitez votre terrain au cordeau ou à l’aide de petits piquets en bois. Puis mesurez la longueur de votre terrain afin de connaître le nombre de plaques et de poteaux dont vous aurez besoin. Repérez l’emplacement de vos poteaux. Vérifiez que votre sol est bien nivelé. Si ce n’est pas le cas, retirez de la terre ou ajoutez-en aux endroits concernés. Profitez de cette étape pour déblayer vos végétaux. ATTENTION : fondations et clôture doivent être posées sur votre propriété.

 

Deuxième étape : l’installation des poteaux d’angle

Vous pouvez débuter l’implantation des poteaux d’angle. Creusez un trou d’environ 50 cm de profondeur sur 30 cm de diamètre (plus si votre clôture est exposée aux vents dominants). La profondeur du trou doit être équivalente au tiers du poteau. Placez votre poteau d’angle en veillant à sa hauteur. Préparez un mélange béton avec lequel vous remplissez le trou (250 kg au m3). Tassez le béton. Vérifiez la position verticale du poteau d’angle à l’aide d’un niveau à bulle. Vous pouvez éventuellement utiliser des tasseaux pour maintenir le poteau en position pendant le séchage. |

 

Troisième étape : l’installation des poteaux intermédiaires et des plaques inférieures

Installez les poteaux intermédiaires. Pour commencer, matérialisez au sol l’emplacement du premier poteau. Sa distance doit correspondre à la longueur des plaques. Posez la plaque inférieure, assurez-vous qu’elle est bien horizontale. Placez le second poteau. Creusez un trou similaire à celui d’angle (50 cm de profondeur, 30 cm de diamètre) puis, insérez la plaque inférieure dans la saillie du poteau d’angle. Mettez en place le second poteau. Vérifiez sa verticalité grâce au niveau à bulle. Remplissez le trou avec le mélange béton et tassez fortement. Procédez de même pour tous les poteaux intermédiaires. Seule la plaque inférieure doit être posée. En bout de parcours, les dernières plaques devront probablement être coupées. Utilisez un disque diamant de préférence. Si la dernière plaque est trop petite, vous pouvez ajuster sur les deux dernières travées.

 

Quatrième étape : l’insertion des dalles supérieures

Dans l’idéal, il est conseillé d’attendre 24 heures que la prise du béton au pied des poteaux soit totale. Vous pouvez ensuite procéder à l’insertion des dalles supérieures. Une fois la clôture posée, mettre un point de silicone dans la rainure du poteau, en haut de la dernière plaque. Remblayez au pied de la clôture avec de la terre végétale. La finition peut être assurée avec des chapeaux que vous placez sur les plaques supérieures.

 

VOIR BROCHURE EAYSY’CLOS, page 16

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *